cycle 43 : Chaotarques
FASCICULE PERRY RHODAN n° 3121
 
Das versteinerte Schiff
Le vaisseau pétrifié
 
Auteur : Michelle Stern
Année de parution : 2021
 

Vimuin Lichtschlag a du mal à retrouver le Stator-Fe. Pour se protéger, le vaisseau s’est métamorphosé cinq ans plus tôt et s’est caché ailleurs. Lichtschlag, Perry Rhodan, Lyu-Lemolat, Shema Ghessow et Damar Feyerlant se lancent à sa recherche avec le KE-Facile du paddler Kemur. L’Émir et les autres membres de l’équipe restent avec Kryllner le Courbe dans la Gazelle. Hroch-Tar Kroko doit détourner l’attention des Munuam. Il est toutefois capturé et une drogue lui est administrée.

Le groupe de Perry Rhodan établit le contact avec le chercheur d’or Tihomir Junca qui avait caché son minerai dans la Dorsale Maudite, un bâtiment de la ville de Parhu qui a disparu il y a cinq ans. Après de longues recherches, il l’a trouvé ailleurs. Il y conduit le groupe de Rhodan. Il s’agit du Stator-Fe pétrifié. La métamorphose inverse peut prendre des années. Il faut une impulsion de l’intérieur pour que ça se produise plus vite. Ghessow utilise ses parafacultés pour amener Rhodan et Lichtschlag à l’intérieur du vaisseau. Le Stator-Fe enclenche la transformation. Kemir prend le vaisseau en remorque avec le KE-Facile.

Les Munuam avec Kroko apparaissent et attaquent. Le tricube Jozzvar s’approche et tire sur le KE-Facile. Feyerlant prend le contrôle des cubes des Munuam pour se protéger. La Gazelle et le cube d’un Munuam sont détruits. Un autre Munuam meurt, il ne reste que Troparod.

Perry Rhodan et ses compagnons retournent sur le Bjo Breiskoll. Kroko a été empoisonné avec une substance dangereuse, la ricodine, qui impose de le garder sous surveillance. Lyu-Lemolat a été soumise à un empoisonnement fatal pendant les combats. Avant de mourir, elle remet son amulette à Perry Rhodan pour qu’il la remette à sa compagne Lousha Hatmoon dans le système de Molatvo. Hatmoon est la commandante en second de la base téfrodienne locale de l’Agence pour la Stabilité de Karahol, les services secrets téfrodiens, sur la planète Savevo. Il semble que l’amulette contient un peu d’énergie vitale.
 


© Michel Vannereux