PERRY RHODAN NEO n° 68

Kampf um Ker'Mekal
Combat pour Ker'Mekal
 
Auteur : Uwe Voehl
 
Année de Parution : 2014
 
   

    Atlan da Gonozal, Ihin da Achran et Novaal se rencontrent sur le Ges’Patach pour établir des plans. Sergh da Teffron est occupé à traquer Eban da Mortur pour s’emparer de l’activateur cellulaire. Charron da Gonozal travaille à prouver que le Régent n’est pas un Arkonide et qu’il a éliminé l’ancien empereur. La décision est prise de s’emparer de Ker’Merkal sur la lune de Bhedan, le centre stratégique du Monde de la Guerre. Atlan doit prendre la place de Burech Enyer, le quartier-maître géénral de la station.

    L’intérêt de Sergh da Teffron pour Theta a nettement diminué depuis son échec avec Enban da Mortur. Sous une fausse identité, il se rend lui-même sur le Zarakh VII à la recherche de da Mortur.

    Il est accompagné par un dénommé Coghan qui apparaît et disparaît sans arrêt. Sergh reçoit un appel de Granaar. Il lui soumet la proposition de s’emparer du centre de contrôle Ker’Merkal. Sergh l’envoie vérifier le centre, une forteresse au cœur de la lune Sertai. Il ignore toutefois que les Naats ne le suivent plus.

    Dans un club, Theta avait rencontré le mystérieux Coghan, capable de lire les pensées et de les manipuler. Son don fonctionne comme un virus. Dès qu’il a infecté quelqu’un, la victime peut en infecter une autre. C’est une invention des Aras, dont l’effet ne dure que six jours. Theta a transmis ce virus à Sergh da Teffron.

    Le chaos se répand sur le Zarakh VII. Les membres de l’équipage sont pris d’hallucinations et attaquent Sergh. Possédé par l’esprit de Coghan, le commandant Farik agresse Sergh avant d’être tué et, avec lui, Coghan.

    La chasse à Enban da Mortur reprend. Elle se limite à deux vaisseaux. Enban da Mortur est finalement capturé à bord de l’Ustenturn.

    Une troupe de Naats arrive sur Ker’Merkal, apparemment pour renforcer la sécurité, mais ce sont en fait des soldats commandés par Granaar, chargés de s’emparer de la station. À l’issue de combats durant lesquels Granaar est gravement blessé, Atlan parvient à s’emparer de la station dont le commandant, Burech Enyer, se rend.
 


© Michel Vannereux